Formation Geriatrie

28ème Congrès Société de Psychogériatrie de Langue Française

Editorial

 

Organicité et Psychogériatrie. Deux dimensions complémentaires
 
Nous avons souhaité centrer ce 28ème Congrès National de la Société de Psychogériatrie sur ce thème car dans notre pratique actuelle de la médecine, on observe une évolution vers un accroissement de la technicité et du cloisonnement des spécialités entre elles. La clinique du sujet âgé pose la question de la collaboration et du partage des connaissances entre médecins, pour éviter cette séparation encore trop souvent présente entre psyché et soma. Ainsi, les uns devraient s’occuper du corps, les organiciens, les autres de la psyché, les psychiatres…
 
            Cette dichotomie est à l’origine de problèmes lorsqu’on soigne des personnes âgées. Les intrications chez un même patient entre maladies somatiques et troubles psychiatriques sont fréquentes. On peut ainsi citer quelques exemples comme les liens entre dépression et somatisation, troubles anxieux et nutrition, démences et troubles comportementaux, SAS et troubles du sommeil, troubles sensoriels et hallucinations, cancer et dépression, douleur physique et douleur psychique …
En fonction de ces comorbidités, la présentation clinique des maladies psychiatriques et des maladies organiques, peut être atypique ou trompeuse.
De plus, certains troubles de la personnalité peuvent aussi décompenser lorsque les patients sont confrontés aux conséquences du vieillissement, d’une maladie ou d’une dépendance.
 
            La Psychogériatrie est située sur ces frontières et doit les intégrer. Elle nécessite une évaluation globale, multidisciplinaire. Elle est un lieu d’échanges entre spécialistes de différents horizons.
Lors du congrès, nous vous proposons de réaliser ces échanges et réflexions lors des différentes plénières et ateliers qui vont décliner ce thème.
 
En attendant de vous accueillir à Lille en Septembre 2012
Et bien sûr « Bienvenue chez les Ch’tis » !
 
Dr Jean ROCHE, CHU de Lille
 
Dr Jean-Paul DURAND, EPSM Bailleul

 

Objectifs

 

Thèmes majeurs du Congrès :
 
Les défaillances somato-psychiques DSM-V Quoi de neuf en Psychogériatrie ? Plaintes et Troubles du Sommeil Manifestations psychosensorielles : Illusion, Hallucinose, Hallucination Présentations psychiatriques de l’épilepsie Ethique et Psychogériatrie Peut-on encore prescrire un psychotrope à un sujet âgé ? De la douleur à la souffrance Alcool et Vieillesse Expériences innovantes en Psychogériatrie Maladie d’Alzheimer et troubles psychiatriques : Quelles relations ?

 

Intervenants

 

Dr Nadine Bazin (Psychiatre, Versailles)

Pr Michel Benoit (Psychiatre, Nice)

Pr Sylvie Bonin-Guillaume (Gériatre, Marseille)

Pr Régis Bordet (Pharmacologue, Lille)

Pr Vincent Camus (Psychiatre, Tours)

Dr Pierre-Marie Charazac (Psychiatre, Lyon)

Pr Jean-Pierre Clément (Psychiatre, Limoges)

Pr Olivier Cottencin (Psychiatre, Lille)

Mme Geneviève Créon (Juge de libertés, Dunkerque)

Pr Philippe Derambure (Neurologue, Lille)

Dr Jean-Paul Durand (Psychiatre, Bailleul)

Dr Olivier Drunat (Gériatre, Paris)

Dr Patrick Frémont (Psychiatre, Lagny)

Dr Umberto Giardini (SPPA, Suisse)

Dr Cyril Hazif-Thomas (Psychiatre, Brest)

Pr Emmanuel Hirch (Directeur de l'Espace éthique APHP, Paris)

Pr Pierre Jouanny (Gériatre, Amiens)

Dr Georges Jovelet (Psychiatre, Paris)

Dr Florence Lebert (Psychiatre, Lille)

Dr Pascal Menecier (Mâcon)

Dr Christelle Monaca (Neurologue, Lille)

Dr Fannie Onen (Gériatre, Paris)

Dr Marie-Pierre Pancrazi (Psychiatre, Paris)

Pr Florence Pasquier (Neurologue,  Lille)

Pr François Puisieux (Gériatre, Lille)

Dr Michel Reich (Psychiatre, Lille)

Dr Jean Roche (Psychiatre, Lille)

Dr Djéa Saravane (Président de l'Association Nationale pour la Promotion des Soins Somatiques en Santé Mentale, Paris)

Dr Susanne Schreyer (SPPA, Suisse)

Dr Anne-Laure Serra (SPPA, Suisse)

Pr Philippe Thomas (Psychiatre, Lille)

Pr Marc Verny (Gériatre, Paris)

Dr Laurence Wilhelm (SPPA, Suisse)


 

Comité d'organisation

 

Dr Jean Roche (Président)

Dr Jean-Paul Durand (Vice-Président)

Dr Florence Bieder

Dr Christelle Coste

Dr Amélie Duvaux

Dr Sabine Havet

Dr Jean Oureib

Dr Muriel Pennequin

Dr Marie-Christine Pivion

Dr Nathalie Taillez

Dr Valérie Vanhoucke


 

Comité scientifique

 

Comité Scientifique Local

Pr Eric Boulanger

Pr Olivier Cottencin

Pr Vincent Dodin

Dr Anne-Marie Durocher

Pr Michel Goudemand

Dr Florence Lebert

Pr Florence Pasquier

Pr François Puisieux

Pr Pierre Thomas

Pr Guillaume Vaiva

 

Comité Scientifique National

Christophe Arbus (Toulouse)

Nadine Bazin (Versailles)

Michel Benoit (Nice)

Sylvie Bonin-Guillaume (Marseille)

Vincent Camus (Tours)

Mathieu Ceccaldi (Marseille)

Pierre-Marie Charazac (Lyon)

Jean-Pierre Clément (Limoges)

Sylvie Coreau-Guillier (Rennes)

Jean-François Dartigues (Bordeaux)

Florence Dibié-Racoupeau (Lyon)

Bruno Dubois (Paris)

Philippe Fossati (Paris)

Marie-Christine Gély-Nargeot (Montpellier)

Cyril Hazif-Thomas (Brest)

Isabelle Jalenques (Clermont-Ferrand)

Lucette Lacomblez (Paris)

Véronique Lefebvre des Noettes (Limeil-Brevannes)

Frédéric Limosin (Reins)

Philippe Meire (Louvain)

Joël Oberlin (Rouffach)

Marc Paccalin (Poitiers)

Marie-Pierre Pancrazi (Paris)

Jérôme Pellerin (Ivry sur Seine)

Louis Ploton (Bron)

Philippe Robert (Nice)

Jean Roche (Lille)

Jacques Touchon (Montpellier)

Pierre Vandel (Besançon)

Bruno Vellas (Toulouse)

 

 

Bulletin d'inscription en ligne du Congrès National de Psychogériatrie (Lille 12-14 Septembre 2012)

  Dans la rubrique Duvers ci-dessous :    " Télécharger la plaquette "


Antibiorésistance : plus meurtrière que le cancer - Pourquoi Docteur ?


Pourquoi Docteur ?

Antibiorésistance : plus meurtrière que le cancer
Pourquoi Docteur ?
Un rapport commandé par le Premier ministre britannique sur l'antibiorésistance estime qu'elle coûterait 10 millions de vies et cent mille milliards de dollars par an d'ici 2050. Antibiorésistance : plus meurtrière que le cancer alexraths/epictura ...
La résistance aux antibiotiques plus meurtrière que le cancer en 2050ladepeche.fr
Résistance aux antibiotiques : 1 décès toutes les 3 secondes en 2050Sciences et Avenir
La résistance aux antibiotiques pourrait faire des millions de morts en 2050Atlantico.fr
20minutes.fr -TopSanté -Les Échos -Ouest-France

Facteurs de chronicisation des lombalgies

Nous avons choisi pour ce colloque d’analyser les facteurs mécaniques, les facteurs environnementaux et les facteurs psychologiques de l’enfant, de l’adulte à la personne âgée.
Nous souhaitons ainsi avoir une vision longitudinale des facteurs de  chronicisation, qu’ils soient anatomiques, psychologiques ou socio-environnementaux.
Nous pensons que la prise en compte et la connaissance de ces éléments est indispensable pour améliorer le parcours de soins de nos patients lombalgiques.


Pharmacies : les départements concernés par les fermetures - Pourquoi Docteur ?


Pourquoi Docteur ?

Pharmacies : les départements concernés par les fermetures
Pourquoi Docteur ?
Le nombre de fermetures d'officines augmente sur l'ensemble du territoire, et en particulier autour du Massif central, des Alpes et en Poitou-Charentes. Pharmacies : les départements concernés par les fermetures fedemarsicano/epictura. Publié le ...
Les fermetures de pharmacies s'accélèrentFrancetv info
Pharmacies: Une officine ferme tous les deux jours en France20minutes.fr
Pharmacies : de plus en plus de fermeturesFémin Actu
Le Télégramme -Europe1 -Le Figaro -Boursorama

3ème Colloque Aquitain de Soins Palliatifs et d'Accompagnement

Présentation

Le 3ème Colloque Aquitain de Soins Palliatifs et d'Accompagnement, présentera la thématique "le corps dans tous ses états".

La maladie grave abîme, transforme, bouleverse le corps . Les soins du corps, sa position, les massages, les soins de bouche, le plaisir de manger...tous ces petits détails qui prennent tant d’importance ! La recherche d’un peu de répit, de douceur, de plaisir… Quelle place reste-t-il à la tendresse et aux relations intimes ? Est-ce possible de rester à la maison jusqu’au bout ?

C’est aussi le corps familial qui souffre : les enfants, la fratrie, les parents, les amis et les proches. Le corps associatif des bénévoles est présent, attentif, à l’écoute… Le corps social est très diversifié, selon les cultures, les origines, les croyances.

Des situations complexes poussent les soignants dans leurs retranchements : que faire ? Comment répondre aux besoins ? Quels soins au corps de la personne décédée ? Quelle place pour la famille dans ces moments ?

Une attention particulière doit être portée aux enfants atteints de maladie grave, une réalité encore plus difficilement supportable.

Des avancées récentes permettent de mieux répondre et d’affiner les pratiques.
 

Objectifs

Voici autant de thèmes et de questions à partager et approfondir ensemble : faire corps pour répondre aux souffrances multiples qui risquent de manger la vie !

Nous vous attendons nombreux et nombreuses à l’Université de Pau, au pied des Pyrénées, aux bordures de l’Aquitaine, des Hautes-Pyrénées et de la Haute-Garonne.
 

Programme

Ce 3ème colloque Aquitain se divise plus particulièrement en 3 temps :

De 9h15 à 12h45 : Sessions

"Le corps agressé par la maladie" "Sexualité et Intimité" "Les soins du corps : limites et situations extrêmes"

De 14h15 à 16h15 : Ateliers

6 ateliers différents en parallèle 1 session parallèle spécifique Pédiatrie

16h15 à 17h35 : Sessions

Pour plus d'information, voir le programme de la journée complète du congrès : télécharger le programme au bas de la page.

Les nombreux intervenants présents sauront faire de cet évènement un évènement marquant et utile aux professionels de santé.

 

Comité d'organisation :
 

 • Nathalie CALATAYUD, Juriste, UFR de Droit de l’Université de Pau

• Véronique CHAUVEAU, Médecin, Pallia Béarn Soule, Pau

• Rénate CLERGEAT, Infirmière, Le Nid Béarnais, Pau

• Mary-Agnès CLERMONT, Bénévole, Présidente de l’Association Présence, Pau

• Catherine DELFOUR, Bénévole, Association Présence, Pau

• Béatrice HAYEZ, Psychologue, Réseau Pallia Béarn Soule, Pau

• Anne-Marie LASSERRE, Bénévole, Association Alliance 64, Bayonne

• Delphine LEGOUIX, Assistante sociale, Réseau Pallia Béarn Soule, Pau

• Claire MALLET, Coordinatrice administrative, Réseau Palliadour, Bayonne

• Josiane MASSOU, Cadre infirmier, EMASP - CH F. Mitterand, Pau

• Sophie MIALOCQ, Médecin, Pôle gérontologique Béarn Adour, et Bénévole accompagnante, Alliance 64, Orthez

• Ghislaine NAVAILLES-ARGENTAA, Infirmière, Réseau Pallia Béarn Soule, Pau

• Sylvie PANDELÉ, Directrice du Nid Béarnais et du Nid Marin, Pau

• Anne PORT, Bénévole, Association Présence, Billière

• Monique VIVONA, Présidente, Réseau Pallia Béarn Soule et Directrice des soins, CH, Pau 


L'activité physique pour limiter les risques de développer plusieurs cancers ? - RTBF


RTBF

L'activité physique pour limiter les risques de développer plusieurs cancers ?
RTBF
Une nouvelle étude américaine vient d'établir un lien entre une activité physique soutenue et un risque moindre de développer 13 types de cancers différents, dont notamment trois des quatre les plus courants chez l'homme et la femme à travers le monde.
Comment prévenir certains cancersLe Soir
L'activité physique : une arme contre 13 cancersE-santé
L'activité physique lutte contre le cancer et la maladie d'AlzheimerLaPresse.ca


6e SYMPOSIUM DE PSYCHIATRIE/ INTERFACE NEUROLOGIE - PSYCHIATRIE: Nouvelles perspectives théoriques, cliniques et thérapeutiques (cognition et démences/ douleur et troubles douloureux) Club Med La Caravelle Guadeloupe

Editorial

INTERFACE NEUROLOGIE - PSYCHIATRIE

Nouvelles perspectives théoriques, cliniques et thérapeutiques (cognition et démences/ douleur et troubles douloureux)
 
Organisé par l’Association de l’Éducation et Avancement psychiatrique du Nouveau-Brunswick
 
 
Les membres du Comité organisateur d’AEAPNB ont le plaisir de vous convier à un 6e Symposium de psychiatrie organisé au Club Med La Caravelle en Guadeloupe du 16 au 23 mars 2013

Conférenciers:


Dr René Desautels, MD, FRCP (c)
Chef Médical division de gérontopsychiatre
Professeur adjoint, Département de psychiatrie Université McGill


 Dre Aline Boulanger, MD, FRCPC, MPH

Diplômée de l’Université Laval et a terminé sa spécialisation en anesthésiologie à l’Université de Montréal. Maîtrise en santé publique à la Harvard University à Boston, MA (USA). Directrice de la Clinique antidouleur au CHUM - Hôtel-Dieu et de la Clinique de la douleur à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. Enseigne à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal à titre de professeur agrégé au Département universitaire d’anesthésiologie. Responsable médical du Centre d’expertise pour le traitement de la douleur chronique du RUIS de l’Université de Montréal.

 

Objectifs

Objectifs de formation:
 
Programme de conférence sur la douleur;

Aline Boulanger, MD, FRCPC, MPH

Objectifs :
    •    Acquérir les notions de base de la physiopathologie de la douleur

    •    Évaluer l’intensité de la douleur en utilisant des échelles appropriées

    •    Connaître et évaluer les multiples dimensions de l’expérience de douleur

    •    Décrire les indications et utilisations appropriées des approches non-pharmacologiques de prise en charge de la douleur, incluant les approches physiques et psychologiques

    •    Choisir le traitement pharmacologique approprié, en tenant compte des caractéristiques de la douleur (ex. nociceptive vs neuropathique, sévérité), ainsi que des comorbidités et médicaments concomitants

    •    Prescrire les opioïdes de façon appropriée, en prévenant ou traitant les effets indésirables

    •    Distinguer la dépendance psychologique, la dépendance physique, la tolérance et la pseudo-dépendance reliée aux opioïdes

    •    Prescrire les différents analgésiques dits « adjuvants » de façon appropriée selon le type de douleur et les comorbidités du patient

Aline Boulanger, MD, FRPCP, MPH
Dre Aline Boulanger est diplômée de l’Université Laval et a terminé sa spécialisation en anesthésiologie à l’Université de Montréal. Elle a ensuite fait un fellowship dans le traitement de la douleur  au Brigham and Women’s Hospital of Boston, MA (USA) ainsi qu’une maîtrise en santé publique à la Harvard University à Boston, MA (USA).

Elle est directrice de la Clinique antidouleur au CHUM - Hôtel-Dieu et directrice de la Clinique de la douleur à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal.

Elle enseigne à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal à titre de professeur agrégé au Département universitaire d’anesthésiologie.
Elle est impliquée dans le développement d’un programme hiérarchisé de soins pour le traitement de la douleur chronique pour le RUIS UdeM à titre de présidente de la Table de concertation, de Vice-présidente de la Table sectorielle et de responsable médical du Centre d’expertise pour le traitement de la douleur chronique du RUIS de l’Université de Montréal.

Ancienne présidente de la Société québécoise de la douleur elle y siège maintenant en tant qu’administrateur. Elle est aussi membre fondatrice et vice-présidente de l’Association québécoise de la douleur chronique.





Programme de conférence sur la cognition et les démences;
Dr René Desautels, MD, FRCP (c)
1.      Connaître les présentations psychiatriques des démences;

2.      Connaître l’utilisation de l’Imagerie et des ponctions lombaires dans le diagnostic;

3.      Être capable de faire un examen neurologique de base;

4.      Comprendre la portée des changements au DSM-5 pour le diagnostic de l’Alzheimer;

5.      S’approprier la pathophysiologie de l’Alzheimer familial.

 
 

Programme

Nouvelles perspectives théoriques, cliniques et thérapeutiques (cognition et démences/ douleur et troubles douloureux)

Intervenants

Conférenciers:


Dr René Desautels, MD, FRCP (c)
Chef Médical division de gérontopsychiatre
Professeur adjoint, Département de psychiatrie Université McGill

Aline Boulanger, MD, FRCPC, MPH

Diplômée de l’Université Laval et a terminé sa spécialisation en anesthésiologie à l’Université de Montréal. Maîtrise en santé publique à la Harvard University à Boston, MA (USA). Directrice de la Clinique antidouleur au CHUM - Hôtel-Dieu et de la Clinique de la douleur à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. Enseigne à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal à titre de professeur agrégé au Département universitaire d’anesthésiologie. Responsable médical du Centre d’expertise pour le traitement de la douleur chronique du RUIS de l’Université de Montréal.

 
 

Comité d'organisation

Dr Virgili Philippe psychiatre

Dr Ezzedine Attig neurologue

Dr Louis Legault psychiatre

Comité scientifique

Dr Virgili Philippe psychiatre

Dr Ezzedine Attig neurologue

Dr Louis Legault psychiatre

Divers


-Contact/ Info:

Dr Virgili Philippe
Réseau de santé Vitalité, Edmundston NB
Contact : (506) 739-2571 (secrétariat)
Email : pvirgili@aeapnb-nbapea.ca      Objet: Sympo psy mars 2013

-Réservations et informations pour le voyage:
 
Les Voyages Laurier du Vallon
Mme Caroline Boily
Coordonnatrice groupes et congrès
Tel : (418) 653-2077 poste 2285
www.laurierduvallon.com
 


Espérance de vie : neuf ans gagnés en Afrique - Pourquoi Docteur ?


Pourquoi Docteur ?

Espérance de vie : neuf ans gagnés en Afrique
Pourquoi Docteur ?
Depuis 2000, l'espérance de vie mondiale a gagné 5 ans pour atteindre de 71,4 ans. Mais de grandes inégalités sanitaires persistent. Espérance de vie : neuf ans gagnés en Afrique © 2016 Pixabay. Publié le 21.05.2016 à 09h42. A A. Mots-clés : espérance ...
L'espérance de vie augmente partoutLe Figaro
L'espérance de vie a progressé de cinq années depuis 2000, selon l'OMSLe Monde
L'espérance de vie dans le monde a gagné 5 ans depuis 200020minutes.fr
IsraelValley -DirectMatin.fr -Actu Santé .net -Ouest-France

Le(s) Sens en Soins Palliatifs

Objectifs

S'interroger sur le sens ded nos techniques et pratiques, ainsi que sur le sens que le patient peut puiser ou non dans ces propositions de soins.
 

Programme

 

Les Soins Palliatifs ont entraîné une véritable révolution dans les mentalités médicales de ces dernières décennies. Cependant « faire du Soin Palliatif », c’est tout d’abord prendre soin, donner des soins en filiation directe avec la philosophie d’Hippocrate. La visée du « prendre soin » de la personne malade, dont la coordination des soins de support en oncologie est une métaphore, doit s’attester dans les situations de maladies chroniques, la gériatrie, les handicaps... Prendre soin n’est pas une exclusive de la fin de vie.

Les Soins Palliatifs participent pleinement à un processus visant à la construction d’un nouveau sens dans une situation de menace de l’intégrité physique, psychologique et spirituelle de la personne malade. Cette quête de sens se fait à différents niveaux  avec le souci constant d’un accompagnement dans la vie jusqu’à la mort et le fait que la vie prenne fin le plus naturellement possible, en restant le plus proche possible des conditions désirées par l’être malade. Ce processus contribue au respect de la dignité des personnes malades, dans la mesure où il offre la possibilité de s’extraire de l’attente insupportable de la mort d’un être cher, pour investir une ultime occasion de partager quelque chose de bon et qui fera sens.

Les Soins Palliatifs essaient de rétablir une homéostasie entre le ressenti corporel et intellectuel de la personne malade. Ainsi, ils privilégient des espaces d’expression, de verbalisation et de sensualité (quel qu’en soit le mode), dans le but de redonner le sens au vécu de l’expérience immédiate, de cultiver l’éveil de tous les sens, cela, dans un esprit de continuité malgré l’irruption de la maladie grave. On se rapproche ici, d’une représentation de la santé qui ne se réduit plus à l’absence de maladie et envisage, telles que l’a défini l’OMS, les pistes du lien social, de la spiritualité et de la culture.

Le but de ce colloque est de nous interroger sur le sens de nos techniques et pratiques et sur le sens que le patient peut puiser ou non dans ces propositions de soin.


 

Intervenants

CF site internet
 

Comité d'organisation

Le CLEF

26 rue Pierre Sémard

92320 CHATILLON

01.41.48.54.49

www.le-clef.fr

presse.leclef@orange.fr
 

Comité scientifique

Philippe POULAIN

Thierry MARMET

Nicolas SAFFON


La cigarette électronique interdite de publicité - Fémin Actu


Fémin Actu

La cigarette électronique interdite de publicité
Fémin Actu
La publicité pour la cigarette électronique, c'est désormais terminé ! Une ordonnance parue le 20 mai au Journal Officiel est sans appel à ce sujet : « La propagande ou la publicité, directe ou indirecte, en faveur du tabac, des produits du tabac ...
La e-cigarette privée de publicitéPourquoi Docteur ?
Interdiction de publicité pour la cigarette électronique !Femme Actuelle
L'engouement pour la cigarette électronique, interdite de publicitéLe Monde
Clubic -Actu Santé .net -Linternaute.com -24matins.fr

Congres Anesthesie

Formation Dermatologie

Formation Genetique

Formation Laser

Congres Dietetique